Aller au contenu principal

INC : Une charte pour la lutte contre le gaspillage alimentaire et sur la réduction des pertes dans la chaîne de valeur lait et produits dérivés

INC : Une charte pour la lutte contre le gaspillage alimentaire et sur la réduction des pertes dans la chaîne de valeur lait et produits dérivés

L’Institut national de la consommation (INC) a annoncé au cours de la semaine dernière la signature d’une charte qui concerne la lutte contre le gaspillage alimentaire et sur la réduction des pertes et gaspillage dans la chaîne de valeur lait et produits dérivés.

Signée par plusieurs centrales de laits relevant du Groupement interprofessionnel des viandes rouges et du lait, cette charte engage ces derniers à veiller à l’élaboration d’une vision claire et à planifier des stratégies pour lutter contre les pertes dans la chaîne de valeur lait et produits dérivés.

Une deuxième charte a été également signée pour collecter les données relatives aux déchets alimentaires et identifier les domaines d’intervention en plus de l’élaboration des programmes d’éducation à la consommation responsable dans le milieu éducatif et universitaire.

D’après l’Institut national de la consommation (INC), le gaspillage alimentaire des familles tunisiennes s’élevait, en 2016, à 17 dinars par mois par famille, soit 5% des dépenses alimentaires, alors qu’en même temps 600 mille Tunisiens souffrent de malnutrition (soit 4,9% de la population). Le gaspillage déclaré touche également 16% pour le pain, 10% pour les produits céréaliers, 6% pour les légumes et 23% pour le lait et produits dérivés.

Il est rappeler que le projet de réduction des pertes et gaspillage alimentaires et développement des chaînes de valeur pour la sécurité alimentaire en Egypte et en Tunisie(2017-2019), financé par l’Agence italienne de coopération pour le développement (1,2 million d’euros) et mis en œuvre par la FAO, vise à réduire les pertes et gaspillages tout au long des chaines de valeurs alimentaires (céréales et laits), à améliorer l’efficacité du synthèse alimentaire, à mieux utiliser les ressources naturelles et à accroître la contribution du secteur agricole et à la stabilité économiques.

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.