Aller au contenu principal

ONAGRI : L’agriculture a contribué à 8,7% au déficit de la balance commerciale générale de la Tunisie entre 2016 et 2019

ONAGRI : L’agriculture a contribué à 8,7% au déficit de la balance commerciale générale de la Tunisie entre 2016 et 2019

Le secteur agricole a contribué à hauteur de 8,7% au déficit de la balance commerciale générale de la Tunisie au cours des quatre dernières années (2016-2019), lequel secteur a connu un déficit variable d’une année à l’autre, en rapport avec l’évolution des exportations, selon les données de l’Observatoire national de l’agriculture (ONAGRI).

L’ONAGRI constate que la production céréalière nationale a connu des perturbations au cours de cette période, avec la réalisation de chiffres record en 2019, provenant de l’augmentation de 70% de la production de céréales par rapport à l’année 2018.

Le secteur oléicole a connu une certaine instabilité et une variation d’une année à une autre. Les prévisions indiquent que la production d’olives atteindrait 350 mille tonnes d’huile en 2020 contre une régression de 56% au cours de l’année 2019 par rapport à l’année 2018.

En outre, le secteur des produits maraîchères a été relativement stable comme il en est de même pour la production des produits de la mer et ceux animaliers, parallèlement à l’évolution des superficies consacrées à l’agriculture biologique à 336 mille hectares en 2018.

Les investissements agricoles privés ont été marqués par la variation des taux de croissance (5% à 13%) par an et ceux publics ont oscillé entre -3% et 8%, lesquels investissements concernent, essentiellement les machines agricoles, les équipements d’irrigation et l’élevage. Les exportations agricoles ont représenté 9,7% de la totalité des exportations tunisiennes en 2019 (l’huile d’olive représente 33%, les dattes 18% et les produits de la mer 11%).

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.