Aller au contenu principal

SYNAGRI : La réduction des jours de travail dans les marchés de gros risque d’amplifier l’encombrement et les queues d’attente devant les marchés

SYNAGRI : La réduction des jours de travail dans les marchés de gros risque d’amplifier l’encombrement et les queues d’attente devant les marchés

Suite à la décision prise par les ministères de l’agriculture, du commerce, de l’Intérieur et des affaires locales de réduire les journées de travail dans les marchés de gros dans les différentes régions, à trois jours, le Syndicat des agriculteurs de Tunisie (SYNAGRI) a exprimé ses craintes en expliquant que cette mesure « risque d’amplifier l’encombrement et les queues d’attente devant les marchés ainsi que d’augmenter l’entassement des produits agricoles »

Le Syndicat a exprimé,  dans un communiqué rendu public, son inquiétude quant à la perturbation des circuits de distribution et de la mauvaise exploitation du marché par les intermédiaires (Gachara) qui ont contribué à attiser la crise au niveau de tout le circuit de distribution des produits agricoles (du producteur au consommateur), affirmant que le contrôle sur ces marchés demeure jusque-là quasiment absent.

Il a estimé que l’octroi des autorisations de déplacement par une structure professionnelle, doit servir à faciliter la circulation au moment du couvre-feu et non pas « à faire chanter les agriculteurs et les marins-pêcheurs ».

 

 

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.