Aller au contenu principal

L’Union européenne investit 15 millions d’euros supplémentaires la lutter contre le criquet pèlerin et son impact sur la sécurité alimentaire

L’Union européenne investit 15 millions d’euros supplémentaires la lutter contre le criquet pèlerin et son impact sur la sécurité alimentaire

L’Union européenne a contribué de de 15 millions d’euros supplémentaires pour lutter contre la recrudescence de criquets pèlerins en Afrique de l'Est, menacée par une nouvelle vague de criquets.

La Commission européenne a indiqué qu' « elle avait alloué des fonds pour aider les organismes des Nations Unies et les pays partenaires à faire face à la pire recrudescence de criquets pèlerins dans la région depuis des décennies. Les fonds proviennent de la Direction générale pour la coopération internationale et le développement (DG DEVCO). L'UE avait déjà versé une contribution de 11 millions d'euros pour répondre à l'appel à agir contre le criquet pèlerin lancé en février. »

Il y a lieu de rappeler que les fortes pluies du printemps ont créé des conditions de reproduction idéales et de nouveaux essaims pourraient frapper l'Éthiopie, le Kenya, la Somalie, le Soudan, le Soudan du Sud et le Yémen et provoquer une crise humanitaire.

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.