Aller au contenu principal

France – Italie : Le gel cause des dégâts et des pertes énormes d’abricots et de vergers

France – Italie : Le gel cause des dégâts et des pertes énormes d’abricots et de vergers

Les producteurs d'abricots, de pêches et de kiwis dans la Drôme (au sud de France) ont été fortement touchés par le gel dans la nuit de mardi 24 à mercredi 25 mars, affectant ainsi des pertes qui pourraient être colossales, jusqu’à 80 % sur les abricots.

Selon le maire de Loriol-sur-Drôme « Dans la nuit de mardi 24 à mercredi 25 mars, les températures sont descendues jusqu'à -3,8°C, et tous les producteurs ont été surpris par ce gel qui n’avait pas été annoncé par la météo. Le froid a duré de 1 h du matin à 8 h et il a fait jusqu'à -3,8°C au sol et jusqu'à -2,7°C à 1,5 mètre de hauteur, autant en plaine que sur les hauteurs ».

Un des producteurs a indiqué que « même s’il est encore tôt pour faire un état des lieux des dégâts, les pertes pourraient être colossales, jusqu’à 80 % sur les abricots. Même sur des fruits à pépins, on trouve des fleurs gelées (…) Par endroits, sur le bas des arbres, il ne reste que 10 % des fleurs qui ne paraissent pas gelées ».

 

 

 

En Italie, parallèlement et le jour même (24/03/2020), le gel a également a causé de sérieux dégâts dans certaines régions des provinces de Bologne et de Ravenne et dans les plaines centrales de l'Émilie ou les températures ont presque atteint -6°C.

Le président d'Apo Conerpo, Davide Vernocchi, rapporte « des dommages considérables aux fruits à noyau : presque toute la production d'abricots est compromise et les productions de pêches, nectarines, prunes et kiwis jaunes ont été lourdement endommagées. Nous devons encore évaluer les dégâts sur les fruits à pépins et surtout sur les poires ».

L’un des producteurs italiens, Massimo Franchini, producteur de pêches et d'abricots de Casal Fiumanese (BO), a même indiqué « Il n'y a plus rien. Je ne sais pas combien de temps elle a duré, mais suffisamment pour endommager chaque fruit. Je pense qu'il sera difficile pour les producteurs d'honorer les paiements cette année, car nous n'aurons plus de revenus ».

Source : freshplaza

 

 

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.